Des solutions étonnantes contre la migraine - Tamara Critchfield

Mon blogue

Des solutions étonnantes contre la migraine

Des solutions étonnantes contre la migraine - Tamara Critchfield

Lorsque mon conjoint me disait « j’ai une migraine, ne fait pas trop de bruit », je savais que j’allais passer une très mauvaise journée.  Pour savoir ce qu’est réellement une migraine, il faut le vivre ou habiter avec quelqu’un qui en souffre.  En fait, lors d’une migraine tout semble être multiplié par 1000, les bruits, la lumière, et même les odeurs.  Donc, quand mon chum avait une crise, je ne pouvais, ni bouger, ni manger, et à peine respirer.  Imaginez donc lorsque nous avons eu notre premier enfant… Pas chanceux, mon chum, parce que, règle générale, les crises migraineuses touchent trois fois plus de femmes que d’hommes (à cause des hormones), et globalement, 1% de la population. 

Bien entendu, cela ne pouvait pas durer toute notre vie et lui endurait cela depuis bien trop longtemps !  Nous nous sommes donc mis à la recherche de solutions, et nous avons fait des découvertes surprenantes dans les traitements contre la migraine.

Solution no1 : comprendre le problème

Nous avons consulté un neurologue, qui est spécialisé dans les maladies du cerveau.  Il nous a suggéré de tenir un calendrier des migraines pour le prochain mois.  Puisque la migraine peut être liée à notre mode de vie, à ce qu’on mange, à ce que l’on fait,  il est possible qu’un élément faisant partie intégrante de notre vie soit la cause des migraines.  Quelques exemples : le chocolat, le fromage, le vin, le stress, le manque de sommeil, etc.  On devait donc raconter les moindres détails de la journée qui avait précédé la crise.

Solution no2 : les pilules

Puisque la méthode du calendrier n’avait pas fonctionné, car nous n’avons pas trouvé de liens entre les différentes crises, nous avons dû tenter autre chose.  Les essais cliniques ont donc démarré !  On nous avait bien avertis qu’il était possible que l’on ne trouve pas du premier coup le bon médicament, car chaque personne réagie différemment : anti-inflammatoires, Triptan, par la bouche, par le nez, mon conjoint a tout essayé, avec un résultat plus ou moins concluant…

Solution no3 : le chiro

Alors là, malheureusement mon chéri ne voulait rien savoir quand il a compris qu’il s’agissait en fait de lui craquer le cou (signature d’une décharge de responsabilité obligatoire!)….

Solution no4 : le Botox

Intéressant cette solution !  Moi qui croyant que ce type de piqûre servait plutôt à traiter les rides !  En fait, c’est une découverte récente, nouvellement autorisée par Santé Canada, pour les personnes qui souffrent de migraines chroniques et qui font plus de 15 crises par mois.  Il s’agit en fait de bloquer le liquide responsable des migraines par l’injection de la toxine botulique.  Cette technique doit cependant être administrée par un professionnel ayant suivi une formation injection botox.

Solution no5 : l’homéopathie

Finalement, nous avons trouvé le remède dans une solution plus naturelle : l’homéopathie.  Il s’agit d’une technique qui s’apparente à la vaccination dans le sens que l’on traite le mal par le mal.  Mon conjoint a donc consommé de petites quantités de substances provenant des plantes, provoquant des effets semblables à ceux de la migraine, permettant ainsi au cerveau de combattre les effets indésirables lorsque ceux-ci surviennent.  Depuis ce temps, on revit enfin !